Circonscription de Melun

Inspection de l’Education nationale
Logo du site

L’enseignement moral et civique (EMC) a été créé par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République. Ce nouvel enseignement est mis en œuvre de l’école au lycée à partir de la rentrée 2015. Il se substitue aux programmes d’éducation civique existants à chacun des niveaux de l’école élémentaire, du collège et du lycée.

À partir de la rentrée 2016, un nouveau socle commun entrera en vigueur. Il s’articule autour de cinq domaines donnant une vision d’ensemble des objectifs des programmes de l’école primaire et du collège qui déclineront et préciseront ce nouveau socle.

Les Lettres TIC’Édu premier degré visent à communiquer aux enseignants des informations nationales et académiques relatives aux usages pédagogiques des TICE, pour en favoriser le développement.

Une étape importante de la refondation pédagogique de l’École est la mise en œuvre, à la rentrée 2015, du nouveau programme de l’école maternelle. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité. Ce temps de scolarité, bien que non obligatoire, établit les fondements éducatifs et pédagogiques sur lesquels s’appuient et se développent les futurs apprentissages des élèves pour l’ensemble de leur scolarité.

Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d’enseignement de l’école élémentaire et du collège. Ces nouveaux programmes entrent en vigueur à la rentrée 2016.


Le film annuel du directeur d’école est une présentation chronologique et thématique des principales échéances du directeur d’école s’appuyant à la fois sur des obligations réglementaires, sur des (...)

A destination des directeurs et enseignants en circonscription.

Dans l’enseignement primaire, un directeur veille à la bonne marche de chaque école maternelle ou élémentaire. Il prend toute disposition pour que l’école assure sa fonction de service public.

La redéfinition des missions du service public d’éducation par la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013, la priorité donnée à l’enseignement primaire dans la refondation, notamment par la nouvelle organisation du temps scolaire des écoles, ainsi que la réorganisation de la formation des enseignants dans le cadre des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espe), conduisent à préciser les attributions du directeur d’école dans les trois domaines de responsabilité que lui confère la réglementation en vigueur, notamment les articles 2 à 4 du décret n° 89-122 du 24 février 1989 : le pilotage pédagogique, le bon fonctionnement de l’école et les relations avec les partenaires.

A destination des directeurs et enseignants, ce dossier contient les formulaires et documents nécessaires à tous les personnels pour lesquels s’applique la circulaire relative aux "obligations de (...)


Dernière mise à jour :
22 / 09 / 2016